AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intenses réflexions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hi It'sSorrow Noam Black

Smoke on the water ♪
Sorrow Noam Black

▌ Rang : Empêcheur de tourner en rond
▌Swears : 463
▌Age : 25

Feuille de personnage
▌Notes
:
▌un petit mot
:
▌Relation
:


Intenses réflexions Vide
MessageSujet: Intenses réflexions   Intenses réflexions EmptyDim 20 Déc - 16:09

    Pâle matin de septembre. Il venait d'entamer sa sixième année à Poudlard. Six années d'amusement, d'entourloupes et de conneries digne du pire des maraudeurs. Mais cette année était différente. L'école Poudlard avait hérité de deux spécimens du Ministère Ombrage et Malefoy.Oh au début aucun serdaigle n'avait bougé et Sorrow s'était désintéressé de cette bonne femme et de ce blondinet, mais voila la situation avait vite empiré. Premiere rencontre avec Ombrage, elle l'avait attrapé et lui avait demandé de retirer ses boucles d'oreilles. Il avait forcément répondu non. Qui connait Sorrow, sait qu'il dira non à tout ordre donné,par pur esprit de contradiction. Il avait fini en retenue, lui qui n'en n'avait jamais eu, horrifié de voir son palmarès entaché d'une retenue par une folle dingue. Et cela ne faisait que commencer, elle avait ensuite attaqué ses cheveux, trop long et trop coloré, il fallait les changer avait-elle dit, d'un sort elle leur avait rendu leur couleur d'origine, enragé le serdaigle lui avait lancé le même sort, elle avait eu les cheveux rose bonbon. Et une retenue supplémentaire pour un Sorrow aux cheveux bleus maintenant. Il était hors de question qu'il cède face à cette mégère mal sautée comme il disait non mais ho. Vrinn comptait les points en ricanant. Le tatouage sur le poignet n'avait pas échappé à la mégère qui avait voulu le faire disparaitre. Elle s'était retrouvée acculée au bureau avec un bleu en furie lui clamant que si elle osait il lui ferait rentrer sa baguette ou il pensait. Et deux semaines de retenues supplémentaires. Sorrow était donc depuis un mois en retenue avec Ombrage, jour àprès jour sans exception il les avait faite avec cette sale sorcière.

    Ce soir il était encore de retenue, en train de briquer des armures, des portes ou autres objets appartenant à Poudlard. En tout cas,au bout de l'année il pourrait toujours se reconvertir en femme de ménage, il aurait les compétences requises. Ombrage avait encore crisé sur sa couleur de cheveux et sur un leitmotiv de bonne mise, bienséance et autres du même style, autant dire que Sorrow avait encore répondu non et écopé d'une semaine de retenue. Il en avait réellement marre de cette femme qui lui gachait toutes ses semaines et week end tout simplement parcequ'elle avait dans l'idée d'être la nouvelle directrice de Poudlard. Il ne fallait pas se leurrer, il était certain que l'ambition d'Auristelle Ombrage allaient bien au delà du simple poste d'inquisitrice, ils étaient là pour renverser l'ordre établi et reprendre le contrôle de l'école de magie et par la même occasion driller les nouvelles générations a être de bons moutons obéissants. Il faut dire que Poudlard cultivait justement la diversité et les talents de chacun, mettant en avant le savoir inculqué, mais aussi l'amitié,et autres vertus du même genre, ce qui n'était pas du gout du Ministère ou régnait la politique du chacun pour soi, et les vertus du j'écrase l'autre pour mieux passer devant. oh oui Sorrow réfléchissait à tout cela, il avait du temps à perdre en retenue pendait qu'il astiquait des coupes stupides comme celle de jédusor, les coupes de quidditch idiotes et autres. Il se demandait comment le directeur de Poudlard avait pu accepter Ombrage et Malefoy dans ses rangs. Oki Malefoy était un bon professeur de potions, il n'y a avait rien à redire,ses cours étaient parfaits, intéressants, il était simplement dommage de devoir se contenir, de peur d'être pris le soir même par la donzelle Ombrage qui vous mettait en retenue plus vite que son ombre. Noam en avait assez, assez de se voir collé, il fallait qu'il réagisse, mais elle saurait qu'il en était l'auteur et il devrait de nouveau passer sa vie en retenue. Il en était là, là à ses réflexions qui n'aboutissaient à aucune solution plausible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hi It'sInvité

Invité
Anonymous



Intenses réflexions Vide
MessageSujet: Re: Intenses réflexions   Intenses réflexions EmptyMar 22 Déc - 0:18

    Listening des rentrées, il fallait maintenant prendre ses responsabilités et faire son boulot. Et oui, la rentrée ne laissait personne en manque de boulot. Virgil était déjà lasse de tout cela mais bon, c’était son boulot et il le faisait sérieusement. Toutefois, cette année était des plus étranges, avec la venue du nouveau professeur de potion, Malefoy et aussi avec l’autre là ; la frisée, Ombrage. Autant le dire, les deux étaient bien populaire ! Sauf que voilà, Virgil il était fort en potion et pas le genre d’élève à mettre le bordel pour quelque raison que se soit, il était donc assez bien vu non ? Voir même mieux ; on s’en foutait de la présence et l’existence de Virgil ! Voilà qui était des plus plaisants pour le préfet. On lui fichait un maximum la paix et en contre partie, il faisait tranquillement son boulot. Simple et efficace ! Let’s go Boy ! On ne risquait pas d’avoir fini de si tôt avec toutes ces histoires ; plus le temps passait et plus le travail s’accumulait et ça… ce n’était même pas en comptant le travail scolaire ! A ce niveau là c’était normal encore, on ne pouvait pas trop dire grand-chose ; néanmoins… depuis l’arrivé de l’inquisition… les tâches des préfets se faisaient de plus en plus nombreuses. Limite maintenant il fallait aussi faire des comptes rendus toutes les quatre heures à cette chère Ombrage !

    Déjà, il fallait être de plus en plus vigilant, ensuite, il y avait des boulots auxquelles Virgil n’avait jamais été préparé lors de l’année précédente ; genre faire plusieurs rondes la nuit dans les couloirs ou surveiller des heures de colles ! Ce n’était pas le travail des préfets ça si ?! Trop bizarre ! Bref, là c’était le soir, il était quand même assez tard et… Virgil ne pensait qu’à une chose ; finir son boulot pour la Ombrage pour ensuite aller faire son boulot autre et lire cette fichue lettre ! Pas besoin de faire un dessin pour comprendre l’était du ténébreux, son visage disait tout rien qu’à lui seul. On comprenait de suite que Virgil en avait marre, qu’il en avait marre, qu’il semblait craindre quelque chose… ah, soupire de la nuit. Les choses auraient été tellement mieux si… on avait put ne pas avoir tout cela ! La gorge sèche, Virgil se la racla, il n’avait pas encore bu… encore heureux qu’il n’était pas accros au sang ! Un peu plus et à ce moment là… notre vampire adoré aurait bien volontiers mordu la première personne passant par là. Sauf que… Virgil n’aimait pas mordre, il l’avait peut être fait une fois, mais il n’y en aurait jamais de seconde selon lui, ou le plus tard possible.

    Couloir des trophées, le serpentard marchait tranquillement, trois feuilles en main, c’était une simple liste de choses et d’autres qu’il avait vaguement remarqué mais… en réalité, Virgil ne disait presque jamais les choses. Etant très solitaire et pas du genre à se promener de partout pour voir ce qu’il en était des choses, pas du genre à espionner les autres ; Virgil pouvait voir pas mal de choses tout comme ne rien voir. Ombrage était loin d’avoir un bon allier à ce moment là, cependant… il ne lui était pas non plus possible de dire que Virgil n’était pas coopératif, rien ne prouvait cela. Le regard dur, une expression de détermination dans son regard, c’était là le regard habituelle de Virgil pourtant…là ; il y avait une chose différente à d’habitude, la nuit était bien noire, sombre et silencieuse. En un mot ; agréable. Oubliant la lettre de sa poche, Virgil regarda dehors, pas un nuage à l’horizon, le temps serait clément cette nuit.

    Puis, sortant de sa rêverie, le sombre serpentard repartit en direction du bureau de la sorcière envoyée par le ministère. Il entendit du bruit, quelqu’un ici ? A cette heure ?! Oh non… ne dites pas qu’il faudrait alors rajouter du papier ! De un, Blacksfer n’avait pas de papier en plus et de deux… pas d’encre ! Un trois ? Bon oui, il y en avait un de trois ; la motivation de le faire ! Alors bon, il fallait maintenant voir ce qu’il en était et… faire au mieux pour que tous aient la paix une bonne fois pour toute ! Néanmoins voilà quand il arriva au lieu dit du bruit… il y avait… un élève qui… nettoyait ?! Ah ça, aucun doute sur le sujet et le pourquoi… C’était une punition et ça c’était aussi signer Ombrage ! Pauvre mec… devoir nettoyer toutes ces coupes pourrit qui ne servaient pas à grand-chose en réalité. Virgil s’approcha… que faire ? Lui parler ? Et puis quoi encore ? Il n’avait pas que ça à faire le coco ! Il devait…

    Il devait quoi ?!

    Stoppage net des pas, Virgil s’arrêta près du garçon en question et sortit son petit calepin… ça c’était un sale réflexe mais… un heureux réflexe aussi ! Sinon attention les dégâts ! Bref, il commença à regarder dans son livret et y vit de noter… « Voir Ombrage, rapport. » à la Date du jour… Mais c’était qui cette Ombrage déjà ?! Oups, pas noté ça… petit souci… et elle était où ?! Pfff… c’était toujours dans des cas comme celui-là que l’on voyait les oublies… oublie d’oublie ? Trop fort le mec ! Pas trop le choix non ? Il fallait demander et ça… on pouvait dire que ça lui cassait les pieds au Virgil ! Bref, passons les états d’âmes, il y avait devoir, à côté c’était noté ; « Important. » Pas le choix.


    « Excusez-moi… savez-vous qui est… Ombrage et où je peux la trouver ? Il semblerait que je ne l’ai pas noté… »
Revenir en haut Aller en bas
Hi It'sSorrow Noam Black

Smoke on the water ♪
Sorrow Noam Black

▌ Rang : Empêcheur de tourner en rond
▌Swears : 463
▌Age : 25

Feuille de personnage
▌Notes
:
▌un petit mot
:
▌Relation
:


Intenses réflexions Vide
MessageSujet: Re: Intenses réflexions   Intenses réflexions EmptyMar 22 Déc - 22:57

    Replaçons nous en situation, une salle sombre au troisième étage de l'école de sorcellerie Poudlard. La galerie des trophées. Un serdaigle puni de son manque d'écoute et de docilité, ce qui il faut le dire est le comble pour un serdaigle, se retrouve à polir à la main et sans baguette toute une série de coupe pourrie et pas sale du tout vu qu'il les a frotté la semaine dernière. Et oui le serdi est en retenue tous les jours depuis un mois. Il est généralement tranquille dans cette partie de l'école,il n'y vient jamais personne excepté des amoureux en quête d'un coin tranquille mais la il est un peu trop tôt pour les galipettes nocturnes. Notre sorrow national est donc tout étonné de voir se pavaner devant lui une espèce de mort-vivant sur patte. Plus pale que ca tu meurs, enfin non il y a bradin mais lui c'est un cas à part Des cheveux foncés, un corps fins, des yeux limites je te fouille l'aaaaaaaaame et tu dis rien et enfin es lèvres trop rouge aux yeux du bleu. Cliché vampire moldu, la c'est vraiment trop pour être vrai, et puis il vient faire quoi ici le zombie, il voit pas que Sorrow est en train de cogiter sur comment faire payer ses retenues et ses manques de galipettes-calins à Ombrage hein. Non bien sur c'est juste un bleu qui essuie une tache sur une coupe, non mais je vous jure, il aura tout vu dans cette école. Le serdaigle leva les yeux au ciel d'agacement d'être ainsi dérangé dans une réflexion si intense. Il se retourna vers sa coupe laissant là l'importun importuner la poussière et le silence. Si tu ignores quelqu'un d'importun il finit par comprendre qu'il dérange et souvent il s'en va de lui-même technique vrinniene pour éjecter les filles quand Sorrow et lui préparaient un mauvais coup aux autres du dortoir.

    - Virgil:« Excusez-moi… savez-vous qui est… Ombrage et où je peux la trouver ? Il semblerait que je ne l’ai pas noté… »

    Savoir qui était ombrage? Il se moquait de lui ce type, lui qui avait avec Aspen Withmore les records de punition avec cette mégère, connu comme le rèbelle bleu aux cheveux électriques qui disait non quand il s'agissait d'Ombrage? Il était débile ou bien sérieusement atteint ce vert ou quoi? Bien sur qu'il connaissait Ombrage, qui ne connaissait pas OMBRAGE AURISTELLE dans cette école hein? Seul une espèce d'ermite vivant à dix milles kilomètres de la pouvait ignorer le monstre en jupon tentant de prendre le pouvoir à Poudlard. Mais il sortait d'ou le zombie hein?

    Le bleu laissa tomber son chiffon les yeux horrifiés de découvrir un être ignorant la donzelle et se dirigea d'un pas rapide vers l'importun

    - Sorrow: Non mais tu sors d'ou toi? T'as vécu en ermite depuis un mois ou quoi, Ombrage c'est un cataclysme une empêcheuse de tourner en rond, le démon en jupe de poudlard qui sanctionne toute originalité, "il faut rentrer dans les rangs mÔssieur Black, on ne teint pas ses cheveux mÔssieur Black on ne fait pas de piercing, les tatouages, berk ce n'est pas convenables et ca ne présente pas bien en société et puis mÔssieur le sexe c'est maaaaal tu vois c'est elle Ombrage, la future dirigeante de Poudlard bien décidée à remplacer notre actuel directeur et à foutre dehors tout objecteur de conscience.


    Le bleu retourna à sa coupe, cherchant à se calmer un peu, non mais ho puis il n'avait qu'à pas sortir des idées aussi débiles celui-là aussi quelle idée de prendre sorrow au dépourvu comme ça hein?

    - Sorrow: Si tu veux trouver le démon femelle, tu n'as qu'a chercher deux amoureux qui se bécotent, tu la verrais épier, elle a des tendances au voyeurisme et à l'espionnage. Ou alors dans les couloirs à fureter après un pauvre petit première année à martyriser, ou tu peux aussi aller voir Malefoy je suis sure qu'elle se le fait de temps en temps, sinon pourquoi il la supporterait cette mégère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hi It'sInvité

Invité
Anonymous



Intenses réflexions Vide
MessageSujet: Re: Intenses réflexions   Intenses réflexions EmptyDim 27 Déc - 23:41

    Ouais bon okay ! Il paraissait très con là le mec mais bon en même temps avec son problème de mémoire… pas de quoi trop lui en vouloir si ?! Franchement, c’était simplement qu’il n’y avait pas eut le déclic. Oui, parfois certains mots clé parvenaient à redonner la mémoire d’un coup mais d’autres fois non. Virgil dans son cas… c’était un peu des deux. Des fois ça marchait et d’autres fois non. C’était un peu sur un coup de chance, du hasard. Mais bon, il suffisait de faire hourra quand ça voulait bien, c’était déjà ça. Surtout que le Virgil, il n’avait pas demandé cette handicap qui était des plus casse pieds !

    Son interlocuteur avait fait tomber son chiffon… con ça. Franchement ouais ce n’était pas cool mais bon, ce n’était surement pas Virgil qui allait le lui ramasser et le rendre. Trop crevant de faire ça ! Voilà bien l’un des pires fainéants ; Virgil Blacksfer… il méritait bien des leçons de morales des fois mais… on ne le prenait jamais sur des faits et des trucs qui valaient vraiment le coup alors il n’en était jamais rien. Jackpot, le sombre préfet aurait la paix avec ça, le mec aux cheveux bleu (ce qui était bien particulier d’ailleurs mais ne gênais pas Virgil), était trop sur les fesses pour pouvoir partir là-dessus et puis… rien ne poussait le serpentard à faire ça, mise à part la politesse.

    La réplique fut lancée, elle était très… vive ?! Oui, le brun semblait à un abruti fini qui venait juste de débarquer, un crétin qui ne connaissait rien à la vie et qui jamais n’avait entendu parler de cette vieille folle d’Ombrage. Bref, le mec semblait vraiment hors de ses gongs et ça aurait put en faire marrer certains mais pas Virgil. Non, le vampire était plutôt du genre à se concentrer sur le sujet afin de recentrer ou retrouver ses souvenirs. Dur dur d’être en pleine tête ! A en entendre la description c’était vraiment la fin du monde cette femme. Bien qu’il était assez surprit de cette description, cela lui remit les esprits en place. Oui, maintenant tout lui revenait bien en tête comme il fallait ! Ombrage, la tarée qui donnait un boulot monstre alors qu’il avait bien d’autres choses à faire ! Cette vieille peau qui ne lâchait personne si bien que Virgil avait du mal à pouvoir se retrouver avec sa solitude !

    Ah ! Ce n’était vraiment pas ce qu’il lui plaisait cette vioque ! Bien que… celui rappela aussi au vampire qu’il devait aller lui rendre des papiers ! Oh ! Bouse de dragon ! Pas possible d’avoir la paix un seul soir ?! Sorrow ne semblait pas avoir fini avec son discours des plus intéressants sur la vision qu’il avait de la femme en question. En effet, il la nommait démon femelle et disait où la trouver. Oui, en train de surveiller quelqu’un… ah ! Franchement… Néanmoins une chose lui vint à son oreille, le prof de potion ; oui, Virgil appréciait les cours de ce dernier mais pas son boulot dans l’inquisition. Trop contradictoire des fois !

    Assez… dévergondé le mec ouais, tout l’inverse de Virgil ce type ! Il parlait ainsi des profs et tout ça… sans même avoir la moindre peur de se faire chopper pour de tels propos ?! Franchement, soit il était fou, soit il était assez coriace le mec ! Le sombre vampire eut un regard très surprit, puis il reprit ses sentiments pour lui et répondit au bout de plusieurs minutes :


    « En effet… maintenant je me souviens… il faudra que j’y note aussi ça. Moi qui pensais ne pas pouvoir oublier un truc pareil. »

    Pas de merci ? Heu pas vraiment… néanmoins, cela allait bien venir juste… pourquoi il nettoyait des coupes si vieilles et pourrit ? Il devait s’être fait chopper pour quelque chose lui, et pas n’importe quoi d’ailleurs ! Bref, Virgil regarda la coupe dans la main du mec aux cheveux bleu et le garçon lui-même… ça lui donnait une sensation bizarre.


    « Elle a toujours des trucs con à faire faire aux gens. »

    Oups, pas fait exprès mais après tout… on ne pouvait pas faire avancer l’histoire sans une relance en plus ! Et puis… c’était trop marrant de voir un type comme Virgil dans cette situation et maintenant qu’il ne sache plus vraiment quoi faire ! C’était vraiment tordant ! L’un ouvert, l’autre fermé. Des opposés complets. Virgil aurait sans doute voulut savoir qui était ce personnage oui mais… le dire ; l’avouer… non !
Revenir en haut Aller en bas
Hi It'sSorrow Noam Black

Smoke on the water ♪
Sorrow Noam Black

▌ Rang : Empêcheur de tourner en rond
▌Swears : 463
▌Age : 25

Feuille de personnage
▌Notes
:
▌un petit mot
:
▌Relation
:


Intenses réflexions Vide
MessageSujet: Re: Intenses réflexions   Intenses réflexions EmptyLun 4 Jan - 22:42

    Non mais il était débile ce mec ou quoi il le faisait exprès? Et puis pourquoi le regardait-il comme une petite créature sortie dont ne sait ou? Il ne savait pas quoi répondre à cet énergumène. Il ramassa son chiffon et continua à frotter, non mais quel crétin,qu'avait-il fait à Merlin pour tomber sur un préfet si débile. Enfin il n'avait pas de chance ce soir, mieux valait peut-être laisser tomber, si ce crétin aimait bien les méthodes d'Ombrage ca le regardait, même si ça lui hérissait le poil de savoir qu'Ombrage avait un adepte. Mmm grmmbmbmb comment pouvait-il admettre cela sans se facher hein. Il grommela dans sa barbe inexistante.

    -Virgil:« En effet… maintenant je me souviens… il faudra que j’y note aussi ça. Moi qui pensais ne pas pouvoir oublier un truc pareil. »

    Ben il devait avoir une mémoire comme une passoire pour oublier une espèce de démone comme Ombrage non il devait avoir subi un lavage de cerveau ou un oubliette particulièrement puissant pour réussir à effacer une telle espèce. Il soupira de peine pour ce pauvre serpentard qui devait avoir la tête aussi remplie qu'une bouilloire après le thé c'est dire. Ah vous n'aviez pas encore remarqué que les expressions de Sorrow sont particulières, et ben dis donc vous êtes pas fut fut vous hein.

    Le garçon frotta une tache sur une coupe se demandant pourquoi il n'arrivait jamais à rester calme lorsqu'on abordait le sujet ombrage, il était pourtant réputé pour garder son sang froid à tout moment, mais depuis l'arrivée de cette harpie, son sang froid en prenait un coup.Il faut dire que le priver de toute sortie, détente, soirée ou calins finissait forcément par avoir des répercussions sur le moral du bleu aux cheveux bleus ( un vrai schtroumpf). Il devenait irascible, perdait son sourire, grommelait des idées de vengeances et des plans machiavéliques dignes de salazar lui-même. Priver un sorrow de ses calins, c'était comme mmm,mettre oliver avec une ribambelle de jaunes stupides, comme de mettre malefoy et potter dans la même pièce, une folie pouvant à tout moment tourner au carnage bien sanglant. C'est donc en marmonnant que le bleu repris son travail

    - Sorrow grommelant: stupide bonne femme, les femmes c'est chiant, ca chiale, ca pue le parfum, c'est ennuyeux, ca porte des robes et surtout c'est très machiavéliques et puis tout ce rose raaaag

    Sorrow frotta une nouvelle fois cette foutue tache qui ne semblait pas vouloir partir. Décidément qu'est ce qui avait pu arrive à ces coupes depuis quinze jours hein? Qui était le débile qui salissait son travail, il allait lui mettre une coupe ou il pensait et il apprendrait à ne plus salir son travail. Et une médaille de blablabla et un truc de l'honneur et tout ce qui s'ensuit

    - Sorrow parlant seul: jt'en foutrais moi de la retenue, satanée démone, je vais te faire payer ca au centuple, tu pleureras ta maman quand tu te prendras dans ta vilaine tête la vengeance d'un Black, non mais ho j'ai même plus de temps pour séduire, t'imagine ca, elle doit le faire exprès en fait

    - Virgil: « Elle a toujours des trucs con à faire faire aux gens. »

    Ouais d'ailleurs elle t'a fait venir du con mouhahaha, la sympathie, ben tiens et mon derrière c'est du poulet? Sorrow n'est pas un crétin rouge ou jaune, il n'éprouve pas de sympathie immédiate pour quelqu'un qui aime Ombrage. Il ne le sentait pas ce vert, bizzare, palichon étrange et puis rooh il n'avait pas à se justifier non, il n'aimait pas sa tête un point c'est tout.

    - Ouais hein d'ailleurs tu vas encore me mater longtemps comme ça ou tu vas prendre un chiffon et m'aider? Je sais que je suis plutot bien fait mais bon ca devient gênant mon vieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hi It'sInvité

Invité
Anonymous



Intenses réflexions Vide
MessageSujet: Re: Intenses réflexions   Intenses réflexions EmptyDim 17 Jan - 23:41

    Il n’était donc pas dit que l’histoire s’arrêterait là. Etrangement, Virgil vit là une personne complètement démente. Soit son interlocuteur n’avait pas de cerveau soit… il ne s’en servait que pour dire des choses dont Virgil se fichait complètement… pourquoi avoir une conversation avec lui d’ailleurs ? Virgil ne le connaissait pas d’après ses derniers souvenirs. Voilà qui était étrange… le serpentard se gratta la tête… il sentit du papier se froisser… ah ! Mais bien sûr ! Voilà qui était logique, il avait oublié qui était cette vieille bourrique d’Ombrage, il fallait quand même le faire d’oublier un tel énergumène mais bon, que vouliez-vous ? L’affaire était dans le sac voilà tout.

    Sorrow soupira. Il plaignait Virgil d’avoir une mémoire de poisson rouge ou bien il se retenait de se moquer de lui ? Quand bien même, cela ne touchait pas notre vampire solitaire au cœur de glace. Ce dernier préférait bien être seul et ne pas chercher à comprendre ce que l’on pouvait penser de lui. Rien que d’émettre l’hypothèse de faire une telle chose lui donnait le tournis ! Pourquoi donc vouloir parler des gens si on ne les connait pas ?! Illogique complet… bien que cela devait lui arriver de temps à autre aussi non ?

    Vous me diriez que vous ne savez pas et que cette question vous est tout aussi importante que votre première heure de colle que ça en reviendrait au même, vous seriez à ce moment là dans la situation de Virgil : un rien ne vous intéresserait pas. Sorrow grommelait, il parlait dans sa barbe… imaginaire, pauvre mec, si jeune et déjà si atteint… il finirait sans doute chauve et complètement gâteux bien avant l’âge. Il n’y avait donc rien à faire pour éviter cela ? Non, qu’il pourrisse tout seul avec le temps ce pauvre mec.

    Franchement, s’il était assez nul pour se faire prendre par la Ombrage… il servait à quoi ? Ce type devait bien savoir que la vieille taupe adorait punir les gens, les rabaisser et surtout, mater les types du genre de Black ! A croire d’ailleurs que c’était hormonale pour elle… imaginez… émettons l’hypothèse que ce sadisme de la part de la Barbie rose soit en réalité une manière de prendre un certain plaisir des plus barbares afin de voir les gens souffrir devant elle et ce, juste par passe temps… oh, par la barbe de Merlin ! Ca serait l’enfer sur Terre ! Bien que pour Virgil c’était déjà le cas.

    En tout cas, une chose était sûre aux yeux de Virgil, ce mec perdait son temps. Ombrage était bien du genre à lancer un sortilège pour que les coupes se salissent tous les jours… tien… cela donnait un peu une idée à Virgil. Si c’était un sortilège « automatique », il était normal d’y refaire par magie non ? Bah, certes Black n’avait pas le droit de faire usage de la magie, mais ce n’était pas interdit à Virgil. Il suffisait de trouver un truc pour ensuite afin d’être sûr qu’il n’ai pas d’ennuie lui… là était sans doute le problème.

    Pourtant ; le sombre vampire n’avait jamais vu la casse pipe venir lancer le sort… ça devait se faire tous les jours ouais… elle ne devait pas venir vérifier… après tout, Virgil allait être passé, il pourrait faire un rapport non ? Aller, c’est partie mon coco, autant en finir et laisser ce pauvre mec aller souffler un peu ! Le serpentard trouvait que son interlocuteur était un peu comme Olivier, contre l’Ombrage, qui sait, ils étaient sans doute de mèche. Idée sans doute bête oui, néanmoins elle était bien présente et Virgil l’aimait bien.


    « Recurvite »

    Aller, hop ! Les coupes se firent nettoyer de part elles-mêmes et ce fut à ce moment là que Virgil se tourna afin de reprendre son chemin avant d’ajouter :

    « Tu peux partir, je ferais un rapport comme quoi je t’ai vu finir de tout nettoyer. D’ici là, ça va se faire tranquillement. Profites-en. »

    Ouah !!!!!!!!! Mais c’était qu’il parlait beaucoup ce soir ! Incroyable non ? Ben ouais il était gentil des fois ! Rarement et pas forcément de manière très significative pour certaines personnes mais bon. Une seule chose était sûre, Virgil ne voulait pas revoir cette personne. Il ne savait pas trop pourquoi mais… il avait l’impression qu’il n’allait pas aimer ce type… ou plutôt avoir peur de ce qu’il pourrait avoir envi de lui faire. Virgil venait d’avoir rencontré un fou.
Revenir en haut Aller en bas
Hi It'sSorrow Noam Black

Smoke on the water ♪
Sorrow Noam Black

▌ Rang : Empêcheur de tourner en rond
▌Swears : 463
▌Age : 25

Feuille de personnage
▌Notes
:
▌un petit mot
:
▌Relation
:


Intenses réflexions Vide
MessageSujet: Re: Intenses réflexions   Intenses réflexions EmptySam 13 Fév - 23:43


    « Recurvite »

    « Tu peux partir, je ferais un rapport comme quoi je t’ai vu finir de tout nettoyer. D’ici là, ça va se faire tranquillement. Profites-en. »


    Non mais t"es un crétin ou quoi? Tu crois vraiment que la troisième personne de serdaigle niveau classement n'aurait pas penser à utiliser un sortilège s'il avait pu l'utiliser ? Il n'est pas venu à l'esprit du stupide serpentard qu'on m'avait obligé à utiliser la manière moldue non évidemment, elle va doubler ma retenue pour avoir utilisé la magie.

    Le bleu prit sa baguette et prononça un finite incantatem.

    Jte jure ces verts, rien dans le ciboulot à part le sexe et l'amusement. Pfff, me voila bon pour recommencer à astiquer au brille-vite.

    Le serdaigle grommelait dans sa barbe inexistante, il ne voulait pas recommencer et pourtant il le fallait, ses coupes étaient maintenant inégales et tachées, snif pourquoi tombait-il toujours sur des boulets force 4 hein? Il aurait pu tomber sur un charmant jeune homme tout prêt à lui donner rendez-vous une fois son travail terminé, donnant ainsi du coeur à l'ouvrage au puni, mais non il avait en face de lui un préfèt tout berk berk dont la sensualité était avoisinante à .celle d'un verarcrasse malade un jour d'hiver. Pfff il n'avait vraiment pas de chance cette année, à croire que depuis que la dragonne Ombrage avait mis un pied dans le château elle lui avait lancé un sortilège de malchance. Mmm c'était une idée à approfondir non?

    Et puis pourquoi veux-tu absolument que je m'en aille, aurais-tu quelque chose à cacher? Tu me sembles être de ceux qui sont à la bote d'Ombrage.

    Le jeune brun se releva baguette à la main

    Oui préfèt, alors que dis-tu , rejoindras-tu cette folle dans la conquête de Poudlard, tu me sembles bien tordu et capable de le faire. Méfie-toi si j'apprends que tu fais partie de son inquisition tu finiras en paté que je donnerai au calmar géant, je déteste cette femme et je ferai de ta vie un enfer si tu la soutiens

    Le bleu se remit au travail, grommelant encore des inepties quant à cet idiot de vert qui avait le don de le mettre de mauvaise humeur en quelques secondes. Vivement qu'il voit cassonade pour qu'ils mettent au point un plan de vengeance contre se stupide Virgil Blacksfer préfèt des verts et accessoirement, pantin d'Ombrage, en pleine ligne de mire de l'attaque de l'inquisition . Oui Virgil apprendrait rapidement que se lier à la dragonne n'était pas la solution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hi It'sInvité

Invité
Anonymous



Intenses réflexions Vide
MessageSujet: Re: Intenses réflexions   Intenses réflexions EmptyMar 23 Fév - 20:40

    Le serdaigle était stupide ou le faisait exprès ? Non, en réalité c’était Virgil qui avait encore oublié un truc… trop fun ! Voyant les dégâts, pas trop le choix, Virgil ne pouvait pas partir ainsi ! Un peu de politesse s’il vous plait ! Ben quoi ?! Oui pour lui c’en était, il fallait aider à réparer son erreur alors pas trente-six solutions, il fallait poser les feuilles par terre avec un poids dessus pour se mettre à la tâche. Dur dur d’être honnête et pas un sale enfoiré ! Un travail de toute une vie… pour certains.

    Le serpentard posa ses feuilles sur le sol et commença à enlever aussi sa cape. Pas besoin de ça pour faire du ménage, même plus chiant qu’autre chose d’ailleurs ! Posé comment ? De quoi ? La cape ? Ben tout simplement en la laissant tomber tient ! Il n’allait quand même pas s’amuser à la plier comme il fallait si ?! Pas envie et pas que ça à foutre d’abord ! Il y avait plus important non ? Ouais… aider cet empêcheur de tourner en rond, faire ce hein hein de rapport dont Virgil en avait déjà marre et pour finir se casser dormir et boire un coup !

    Beau programme selon certains. Un paradis pour Virgil quand il pense à ce qui l’attend à la fin de Poudlard ! Manche remonté, cravate aussi défaite en partie, le vert prit un chiffon à même le sol ainsi qu’une coupe avant de soupirer. Pas le choix, il fallait assumer. Pourtant, bien qu’il n’avait pas envi de parler, Virgil sentait trop qu’il y avait un mal entendu énorme avec ce mec et ça… ça craignait trop selon lui ! Ce sentiment étrange, cette impression que… ce mec était l’un des derniers à pourrir…

    Le vampire, tout en nettoyant les coupes à la manière des moldus, murmura comme pour lui-même :


    « Saleté d’Ombrage… tout ça à cause d’une vieille peau. »

    Il était énervé ? Non à peine ! A cause de cette vieille il passait des nuits horribles avec ces rondes à faire et autres ! Le pire ; c’était qu’en même temps, il savait que les filles étaient dans les couloirs, si vous saviez comme chaque soir Virgil craignait pour sa petite Yume ! Bon aussi pour les autres mais elle… c’était encore autre chose ! Bizarrement… Virgil était totalement absorbé par ses pensées… si bien qu’il en oubliait ce qu’il était en train de faire.

    Pourtant il y eut un déclique… heureusement en même temps non ?! Sinon… quel horreur !!! Il restait rester pour toujours dans ses pensées ! Heu bref passons… là maintenant… que dire de plus ?! Franchement… y’avait rien à dire.


[Sorry mais niveau inspi là... Zéro quoi xs]
Revenir en haut Aller en bas
Hi It'sSorrow Noam Black

Smoke on the water ♪
Sorrow Noam Black

▌ Rang : Empêcheur de tourner en rond
▌Swears : 463
▌Age : 25

Feuille de personnage
▌Notes
:
▌un petit mot
:
▌Relation
:


Intenses réflexions Vide
MessageSujet: Re: Intenses réflexions   Intenses réflexions EmptySam 13 Mar - 20:35

Citation :
Une réponse merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hi It'sContenu sponsorisé





Intenses réflexions Vide
MessageSujet: Re: Intenses réflexions   Intenses réflexions Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Intenses réflexions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemny Swear :: Armoire à disparaitre :: Botins des Rp-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit